Please reload

Posts Récents

Remercions ceux qui nous blessent.

 

 

<<Nous ne pouvons pas toujours contrôler ce qui nous arrive, mais nous pouvons choisir que faire avec ce qui nous arrive.>>

 


Il est souvent plus simple d'en vouloir à autrui pour les déceptions que nous recevons. Pourtant, si nous choisissons cette réaction, la déception ressentie ne nous apprend rien sur nous et se retrouve vouée à revenir à nous. De cette manière, nous remettons notre bonheur dans les mains d’autrui. 

Toute personne qui se trouve sur un chemin de développement personnel comprend que le bonheur ne dépend que de nous, que nous seuls avons les clefs de notre bonheur,  et que personne ne peut nous rendre heureux à part nous même. 

Il en est de même pour tout sentiment, personne ne peut nous rendre triste, malheureux, déçu..sans notre accord.

 

<< Les autres ont sur nous le pouvoir qu'on leur donne>>

 

Lorsque qu'un sentiment de tristesse, de colère, de déception se présente à nous, remercions la personne qui nous renvoie ce sentiment! Il s'agit en faite d'une occasion de guérir une blessure (d'enfance ou karmique). 

 

Il existe 5 blessures d'après Lise Bourbeau:  abandon, rejet, humiliation, trahison, injustice.


Exemple: imaginons qu'une personne avec qui vous étiez très proche, décide tout d'un coup de s'éloigner. Pas parce que vous ne l'intéressez plus, mais parce qu'elle a d'autres besoins en ce moment. Un nouveau job, une nouvelle passion, une nouvelle relation...

Vous pourriez ressentir un sentiment d'abandon: même si une partie de vous est heureuse pour cette personne, une autre partie de vous crie "et moi alors? je deviens quoi dans tout ça?"

 

Alors il ne suffit pas de mettre un mouchoir sur ce que nous ressentons, mais plutôt accueillir ce sentiment, l'observer avec bienveillance et honnêteté. " Pourquoi ce sentiment se réveille en moi? A quel événement cela me renvoie t il? Que puis je faire pour guérir cette blessure?..." 

De cette manière, la prochaine fois qu'une situation semblable se représente à nous, le sentiment d'abandon aura disparu.

 

Il est de même pour les 4 autres blessures. Si votre voisin vous insulte à plein poumon sous vos fenêtres parce que vous l'avez empêché de faire sa sieste en passant votre aspirateur, remerciez-le (humiliation). Si votre collègue s'attribue tout le mérite de votre travail, remerciez-le (injustice). Si votre patron rejette toutes vos idées, remerciez-le (rejet). Si votre ami répète et transforme vos confidences, remerciez-le (trahison). 

 

Remerciez-les parce qu'en agissant ainsi, ils vous ont aidé à révéler vos blessures non guéries, ils vous ont montré ce que vous aviez à travailler en vous, en bref: ils vous ont aidé à grandir!

Alors évidement, remercier ne signifie pas tendre l'autre joue! Comme pardonner ne signifie pas oublier! Il s'agit juste de se rappeler que chaque rencontre, chaque situation, chaque événement qui se présente à nous, n'est pas le fruit du hasard, ni un coup du sort, ni même un chance ou une malchance, mais bien une occasion de guérir, de comprendre, d'évoluer, d'apprendre, de pardonner et d'aimer. C'est en guérissant nos blessures, en comprenant qui nous sommes réellement, en apprenant de nous et de nos épreuves, que ces épreuves nous font évoluer. Car lorsque nous nous pardonnons à nous même, et que nous arrivons enfin à nous aimer,  peu importe qui nous fait quoi, rien ne nous blessera.

 

Nous pourrons à ce moment là être complètement heureux pour ce proche qui s'éloigne de nous parce que nous aurons compris qu'il ne s'éloigne pas de nous mais qu'il se rapproche de lui même. Que chacun est responsable de ses émotions et que nous n'avons pas à tout porter sur nos épaules, ni à faire porter nos propres émotions sur les épaules d'autrui. Que la vie est une succession de rencontres, d’événements, d'épreuves, qui n'ont pour but que de nous guérir mais que cela ne peut se faire sans notre accord.   

 

Lorsque quelqu'un vous rejette, c'est pour vous apprendre à vous apporter à vous-même ce que vous attendiez de cette personne. Lorsqu'une personne vous humilie, c'est pour vous apprendre à vous respecter vous-même. Lorsque quelqu'un vous trahi, c'est pour vous apprendre à faire d'avantage confiance à votre ressenti....

Et quand une situation se répète constamment c'est que la blessure à guérir est encore là. 

L'univers est bien fait: il nous envoie ce que l'on a besoin pour guérir et avancer. Il suffit juste d'écouter. 

 

Alors remercions! Remercions toutes ces personnes qui ont croisées notre route, et qui nous ont blessées, trahies, humiliées, rejetées, abandonnées... Remercions les, grâce à elles, nous avons appris, nous avons compris, nous avons évolués. Remercions les petites et grandes blessures pour ce qu'elles nous ont apporté. Merci.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now